lundi 18 novembre 2013

Maria-João Pires, Antonio Meneses

Salle Pleyel, Paris

Sonate pour piano et violoncelle n°2, Ludwig van Beethoven

Sonate pour piano n°17, Ludwig van Beethoven

Suite pour violoncelle seul n°1, Jean-Sébastien Bach

Sonate pour piano et violoncelle n°3, Ludwig van Beethoven


Maria-João Pires, piano
Antonio Meneses, violoncelle

http://www.sallepleyel.fr/francais/evenement.aspx?id=13305

J'aime Maria-João Pires pour sa rigueur, son jeu sans fioritures, et pourtant plein d'énergie. Et l'émotion nait de cette précision, de cette discrétion, d'une forme de perfection. Beethoven et Pires vont si bien ensemble, la sonate pour piano qu'elle nous joue seule le démontre à nouveau.

Le violoncelle d'Antonio Meneses me surprend, il est rond et mélodieux, un peu enveloppant. Pires et Meneses, c'est un peu comme du sanglier avec de la confiture, plat qui étonne d'abord, et qu'on aime ensuite. Et effectivement après quelques minutes de la sonate qu'ils jouent ensemble, j'aime !

La suite pour violoncelle de Bach sera aussi un étonnement, pour la première fois j'y entends des sonorités de Villa-Lobos. Plusieurs options :
- j'avais quoique sobre beaucoup d'imagination ce soir là,
- il y a des gênes musicaux brésiliens communs à Villa-Lobos et Meneses,
- ce n'est pas un hasard si le compositeur a écrit des Bachianas Brasileiras !

Une soirée tout simplement agréable au coeur et à l'esprit.
Enregistrer un commentaire